Santé et nourriture industrielle

Nourriture saine

Santé et nourriture industrielle

Nourriture saineQuoi de plus simple que de rentrer chez soi et de réchauffer un plat préparé acheté rapidement au magasin du coin ?

Effectivement pour le côté pratique, c’est une réussite mais pour le coté qualité-santé c’est autre chose. Et quant au goût je n’ose pas y penser lorsque l’on est habitué à cuisiner soi-même.

Pourquoi faut-il en limiter sa consommation ?

Ces produits sont beaucoup trop riches en sucre, en sel et en graisses. Sans oublier les arômes artificiels, additifs trompeurs sur le goût. Malheureusement ces aliments ont des effets néfastes sur notre santé tel que l’obésité, l’insuffisance cardiaque, le diabète, le cholestérol, l’infarctus, l’hyper-tension artérielle, l’insuffisance rénale, l’ostéoporose…

L’industrie alimentaire

Certes, nous savons tous que les industriels doivent aussi gagner leur vie en vendant le plus possible de produits pour dégager un maximum de bénéfices, mais plutôt que de se donner tant de mal à nous attirer vers cette consommation de produits non équilibrés pourquoi ne feraient-ils pas le même travail pour nous attirer vers des produits préparés plus sainement, ainsi nous serions tous gagnants ?

Utopique me diriez-vous, pourtant le Ministère de la santé s’est bien penché sur la question en évoquant la possibilité d’une information lisible sur la qualité des produits alimentaires industriels. Un projet de code couleur pour simplifier la compréhension de la qualité du produit. Intéressant non ? Mais…?

L’Association Nationale des Industrie Alimentaires a fait un communiqué de presse dont voici le lien en décembre 2041 : http://www.ania.net/sites/default/files/ania_14-1215_-_cp_inco.pdf Espérons que cela incitera les industriels à aller vers la santé des consommateurs.

Comment faire en attendant une amélioration de l’industrie alimentaire ?

Bien que cette nourriture soit souvent bon marché et pratique, elle ne doit pas faire partie de nos habitudes alimentaires mais rester ponctuelle. Mieux vaut la consommer de manière raisonnable et privilégier les produits frais qui nous permettront de doser les apports en graisses, sucre et sel pour notre santé. Aujourd’hui nous avons énormément le choix de magasins pour faire nos courses en fonction de notre budget.

Oui, l’agro-alimentaire investie dans le monde du bio mais n’oublions pas pour autant de «décrypter» les étiquettes.

Tout cela reste un choix personnel pour lequel il est important de bien réfléchir afin de se responsabiliser. Qu’on ne parle pas de faute de temps pour cuisiner car nous prenons le temps de ce que nous souhaitons. Nous avons tous le pouvoir de choisir ce que nous achetons et ce que nous mangeons.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire