Objectif ventre plat (dossier 1/2)

Objectif ventre plat 1

Objectif ventre plat (dossier 1/2)

ventre platEt oui les filles… Le rêve de beaucoup de femmes ! Une belle silhouette avec une taille bien marquée et un ventre plat !

Malheureusement cette zone est le lieu de prédilection pour le stockage des graisses. Bien sûr, elle est fonction de notre patrimoine génétique mais elle dépend aussi de notre hygiène de vie. Selon l’âge, les besoins du corps ne sont pas les mêmes, il est donc important de savoir adapter son alimentation et son hygiène de vie au fil de la vie. Je vous propose quelques conseils pour prendre soin de vous afin d’être bien dans vos baskets alors n’hésitez plus à vous prendre en main, commencez dès aujourd’hui pour obtenir le ventre plat.

Comment obtenir un ventre plat ?

L’alimentation :

– Vers la trentaine commence le paiement cash d’une mauvaise alimentation. La vie de couple, les grossesses, le travail, les sorties, c’est une course contre la montre pour arriver à tout gérer qui se solde très souvent par une négligence sur la qualité des repas. Halte au grignotage ! Retour vers les trois repas par jour à des heures régulières avec une petite collation dans l’après-midi.

Le petit déjeuner est primordial, il se prend au lever (avant celui des enfants), ou plus tard dans le début de matinée. Il se compose de céréales (pain ou céréales), un peu de beurre, un laitage et un fruit. Pour les repas du midi et du soir, ils se composent de poisson ou de jambon dégraissé ou d’un œuf, de crudité et de légumes (½ assiette au dîner et au déjeuner) avec très peu de féculents pour le soir,  40 g de pain et un fruit ou une compote. La cuisine se fait à l’huile de colza et d’olive. Si vous ne disposez pas de temps pour cuisiner, il est très simple de bien manger en achetant des surgelés : poisson, légumes, viande maigre (5% matière grasse). Attention aux plats préparés, ils sont souvent trop riches en lipides (5%MG max). Les sucreries, gâteaux, soda doivent disparaître de l’alimentation le temps de retrouver un ventre plat et resteront occasionnels une fois l’objectif atteint.

– Vers la quarantaine il faut gérer les enfants, le travail, l’intendance de la maison. C’est une période très favorable au stress qui a pour effet de négliger son alimentation et de stimuler son taux de cortisol qui favorise l’accumulation des graisses. Il est donc important de prendre ses repas dans la détente et la convivialité et que ceux-ci soient adaptés aux besoins pour obtenir un ventre plat. Certains nutriments comme la vitamine C des fruits et légumes, la vitamine B6 des céréales complètes, de la volaille, le magnésium des fruits, légumes secs et des céréales complètes, les acides gras oméga-3 du poisson gras et de l’huile de colza, doivent composer vos repas chaque jour. Le petit déjeuner se compose de céréales, d’un laitage et d’un fruit. Le déjeuner se compose de crudités, de 100g de viande blanche ou de poisson, d’une ½ assiette de légumes, de 40 g de féculents semi-complets et un fruit. Le dîner se compose de légumes cuits ou d’une soupe, de 50 g de viande blanche, d’une ½ assiette de légumes, de 40 g de féculents et un laitage. Pour le plaisir, offrez-vous un carré de chocolat à la fin de votre repas.

– Vers la cinquantaine la ménopause commence à faire ses effets et il est plus difficile de perdre du poids. Il faut donc diminuer son apport calorique car la fonte musculaire fait que le métabolisme de base diminue mais il ne faut pas créer de carences. Si le métabolisme de base diminue, les apports énergétiques doivent aussi diminuer pour obtenir un ventre plat. Il faut manger des portions raisonnables sans se resservir. Limiter les apports en graisse, soit une cuillère à soupe par jour et favoriser les modes de cuisson sans matière grasse comme la vapeur et les papillotes. Ne pas resaler son assiette à table car le sel favorise la rétention d’eau et privilégier les épices pour donner du goût. Augmenter ses apports en calcium pour lutter contre l’ostéoporose en privilégiant les oléagineux (15 par jour), les sardines. Privilégier les légumes cuits qui ont la faculté de rassasier et de limiter l’assimilation des autres nutriments. Le petit déjeuner se compose d’une boisson, de 40 g de pain avec de la purée d’amande, un fruit,  et une dizaine d’amandes. Le déjeuner se compose de 100 g de viande maigre, ½ assiette de légumes, 40 g de féculents semi-complets et une compote. Le dîner se compose d’un bol de soupe ou de légumes cuits, 50 g de poisson ou un œuf, ½ assiette de légumes cuits, 40 g de pain, 30 g de fromage et un fruit cuit.

L’alimentation est la première base de notre bien-être. Il est donc primordial de prendre la résolution de bien se nourrir. Vous pourrez constater que lorsqu’on adopte une bonne hygiène alimentaire, on se sent mieux dans son corps et donc bien dans sa tête. Après cette hygiène devient une façon de vivre. Une hygiène alimentaire stricte permet d’éliminer la graisse installée sur l’abdomen mais elle seule ne suffit pas à notre équilibre. La semaine prochaine, dans la deuxième partie de ce dossier, vous trouverez la base complémentaire pour s’affiner et retrouver un ventre plat. Je vous invite, dès cette semaine, à revoir votre alimentation pour commencer la réalisation de votre projet, n’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

 

DECOUVREZ LE PROGRAMME ABDOFITS

Programme abdosfit

Aucun commentaire

Laisser un commentaire