Le coregasme

Coregasme

Le coregasme

CoregasmeC’est quoi, ça ? Une bonne raison de se remettre au sport.

Et si je vous dis : core = muscle et gasme = orgasme, ça commence à s’éclaircir ?

Non ce n’est pas mon dernier fantasme mais simplement le résultat d’une étude sérieuse menée par l’université d’Indiana avant d’être publiée en 2012 par Debby Herbenick dans Sexual and Relationship Therapy.  Selon laquelle certaines femmes éprouvent du plaisir sexuel au cours d’efforts physiques intenses et  pouvant aller jusqu’à l’orgasme.

Comment cela se produit-il ?

Commencez par repérer un bel homme et faites-lui la cour… Mais non, nul besoin de l’intervention d’un bellâtre !

Ce serait la libération d’endorphine et de dopamine ainsi que la sollicitation des muscles, notamment des abdominaux qui serait à l’origine d’orgasmes ressentis au moment de l’effort. Selon  l’étude menée par Debby Herbenick et J. Dennis Fortenberry, le coregasme touche 40% des 370 femmes de l’étude. Et oui, cela ne concerne que les femmes car c’est notre anatomie qui nous donne ce privilège ! La combinaison de contractions musculaires des abdominaux profonds d’une part, des cuisses d’une autre part, viendrait donc stimuler les branches internes du clitoris.

L’étude :

L’étude a été faite sur un groupe de 370 femmes volontaires, fréquentant des salles de sport. Agées de 18 à 63 ans, la plupart vivant en couple, dont 69% se sont identifiées comme hétérosexuelles. Chacune a rempli un questionnaire. Il en ressort que 246 ont dit avoir déjà ressenti une forme de plaisir sexuel en se défoulant et 124 ont confié avoir eu un orgasme induit par les exercices à plusieurs reprises.

De son côté, le docteur Joy Davidson (auteur de Fearless Sex) ajoute que « les femmes qui expérimentent des coregasmes doivent avoir un plancher pelvien extrêmement musclé » et que « en réalisant des exercices ciblant leurs muscles profonds (core) des jambes et du bassin, elles stimulent également les muscles du plancher pelvien provoquant alors un orgasme.

Selon ces femmes, voici les exercices pouvant conduire vers cette extase :

  • Les abdos : 50%
  • L’haltérophilie : 26,5%
  • Le yoga : 20%
  • Le vélo : 15,8%
  • La course : 13,2%

Puis viennent d’autres activités comme le pole dance,  la corde à sauter, et même la marche à pied ! J

Selon les résultats, bon nombre des femmes ayant expérimenté le coresgasme soulignent le caractère désagréable de n’avoir aucun contrôle dessus. Effectivement, un orgasme sans crier gare à 19h au milieu de la salle de gym, ça a de quoi en traumatiser plus d’une.

Alors, décidées à faire votre sport chez vous?

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire