Le burnout

Burnout

Le burnout

BurnoutLe burnout est un épuisement professionnel. Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ». Tout le monde peut être touché et aussi bien les hommes que les femmes. Certaines règles de vie peuvent nous éviter d’y plonger et certains signes avant-coureurs peuvent nous alerter.

Quels sont les signes d’alerte ?

  • Des troubles de la mémoire et de la concentration
  • Des douleurs musculo-squelettiques
  • L’irritabilité
  • Des journées de travail à rallonge et l’obsession du travail avec un manque de reconnaissance
  • Un sommeil ou du repos qui ne sont plus réparateurs
  • Le refus de constater son état de fatigue
  • Des maux de tête

Que faire ?

La priorité est de revoir ses conditions de travail :

Repérer la pollution environnementale comme  la quantité de tâches importantes journalières, les personnes stressantes au travail, la répartition de son temps de travail, son lieu de travail.

Certaines choses peuvent être immuables mais nous pouvons néanmoins agir sur un bon nombre.

Ensuite vient le temps de réfléchir à ce que nous pouvons améliorer :

  • Revoir ses priorités: le pourquoi je fais ce travail ? Ma motivation ? Mon plaisir ?
  • Alterner des tâches urgentes ou importantes avec des tâches plus « légères ».
  • S’accorder de courtes pauses afin de se ressourcer pour devenir plus performant.
  • Aménager son poste de travail vers plus de confort.
  • Rendre son espace de travail plus convivial en y ajoutant un visuel agréable (tableau, plante).
  • Savoir déléguer et bien s’entourer.
  • Parler avec ses proches des difficultés rencontrées.

Le burnout n’est pas à prendre à la légère même s’il n’est pas encore reconnu comme maladie professionnelle. La vie est faite pour être vécue le mieux possible, elle ne doit pas être une punition. Le travail est indispensable pour subvenir à ses besoins mais n’oublions pas d’y trouver le plaisir plutôt que l’épuisement.

 

 

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire