Le secret pour être opérationnel toute la journée

Le secret pour être opérationnel toute la journée

La sieste!!! Un pur bonheur pour se régénérer!

En France, pour certaines personnes, la sieste est encore perçue comme un moment de paresse, donc de temps perdu. Néanmoins notre organisme est physiologiquement programmé pour nous reposer entre 13 heures et 15 heures, le moment de la journée où nous sommes le moins performants.

Nous dormons de moins en moins et nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir d’un manque de sommeil. Or le manque de sommeil fatigue, stresse, diminue la concentration et l’attention, entrave l’apprentissage, induit une perte de productivité, augmente de problème de santé.

J’ai donc envie de crier haut et fort: Halte aux idées reçues et écoutons les besoins de notre corps!

la sieste

Moi, j’écoute mon corps

Comment pratiquer la sieste ?

Le lieu : Pour l’optimiser, il est préférable de choisir un endroit avec très peu de lumière et surtout où l’on est quasi certain de ne pas être dérangé, sans oublier de couper la sonnerie du portable. Cela peut être dans vote bureau, dans une salle de repos, dehors, sur votre lit, dans l’avion, le train, sous un parasol, dans un hamac avec ou sans musique douce, avec le chant des cigales, des oiseaux.
La sieste peut se pratiquer partout… Tout ce qui engendre la rêverie favorise l’endormissement.

La position : Pour dormir, vous devez pouvoir relaxer votre corps un minimum. L’idéal, bien sûr, c’est d’être allongé. Mais à défaut, vous pouvez trouver des alternatives…

Dans les transports en commun appuyez vos coudes sur vos genoux, et posez votre tête dans vos mains ou calez votre tête avec votre vêtement contre la vitre.

Au bureau, si votre boss n’a pas installé de salle de repos, croisez vos bras sur votre bureau, et appuyez votre front sur vos bras.

La durée : Il n’existe pas de durée-type pour la sieste.

Nous n’avons pas tous les mêmes besoins donc la bonne durée est celle qui vous convient mais pour vous repérer, une sieste standard dure 20 minutes, le temps de recharger les batteries sans tomber dans un sommeil profond.

Je vous invite à tester sur plusieurs jours la durée idéal pour vous. Cependant, le nombre de siestes peut varier de 1 à 3 par jour selon si vous faites des micros siestes d’une durée inférieure à 10 minutes, ou de véritables siestes pouvant aller jusqu’à 30 minutes. Cela dépend de votre emploi du temps et de votre préférence.

Sachez qu’une sieste courte garantit un réveil facile et rapide. Elle permet de gagner une à deux heures de sommeil par nuit car celle-ci est composée de sommeil lent. Au-delà de 30 minutes, il risque d’être plus difficile de revenir dans un état de vigilance absolue due à l’inertie du sommeil et le sommeil nocturne risque d’être endommagé.

Si vous vous empêchez de faire la sieste au travail car vous craignez de dormir trop longtemps, faites comme Salvador Dali qui s’assoupissait une cuillère à la main. Dès qu’elle tombait, le bruit le réveillait.

Vous pouvez faire la même chose, assis sur votre chaise, posez vos poignets sur vos cuisses en tenant vos clés à la main. Cette sieste flash peut est idéale entre deux rendez vous.

Pendant les vacances ou le week-end, vous pouvez toujours vous offrir une sieste royale allant de une à deux heures.

Le réveil : Lorsque vous vous réveillez, votre tension a légèrement baissé. Inspirez d’abord profondément une première fois, puis commencez à bouger d’abord le bout des doigts, puis les mains, les doigts de pied et enfin les pieds, puis une deuxième fois en étirant les bras et les jambes, enfin une troisième fois en étirant l’ensemble du corps.

En vacances évitez de plonger immédiatement, ou de partir faire un footing. L’idéal est d’éviter de réaliser des tâches nécessitant un temps de réaction rapide.

Les contre indications : La sieste n’est pas recommandée en cas d’insomnies sévères.

Les avantages de la sieste?

Celle-ci apporte la bonne humeur! C’est déjà un bon début, n’est ce pas ?

Si vous travaillez, elle vous amènera une meilleure productivité et diminuera l’absentéisme, votre boss finira par vous supplier de vous astreindre à faire la sieste.

La micro sieste, de moins de 10 minutes, permet de retrouver toute sa concentration et son énergie. Elle réduit le stress, l’anxiété améliore la mémoire, libère la créativité et rééquilibre le fonctionnement nerveux.

Ainsi faire une pause de quelques minutes permet de rester dynamique en rechargeant efficacement les batteries.

En procurant une sensation de bien-être et de vitalité, la sieste, non seulement lève les tensions, mais aux dires de ceux qui la pratiquent, elle assure aussi une meilleure efficacité. Pour preuve, de grandes entreprises proposent à leurs employés des salles de repos afin qu’ils puissent pratiquer une mini-sieste, les Chinois la reconnaissent d’utilité publique (le droit à la sieste est inscrit dans leur constitution de 1949), et au Japon où la pratique de la sieste est courante, certaines entreprises vont même jusqu’à l’imposer à leur salariés.

Des études neurologiques ont démontré qu’autoriser au cerveau de faire ce que l’on pourrait appeler « le vide », permettrait une sorte de redémarrage dans la journée.

«Un petit somme» n’est donc pas un luxe et encore moins de la paresse à condition de respecter le temps de repos qu’il nous est nécessaire afin d’obtenir un regain d’énergie.

C’est donc un vrai projet qu’il ne faut pas hésiter à aborder en entreprise ou en famille car chacun peut s’y retrouver.

Étiquettes :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire