Faire une activité malgré une vie trépidante 

Faire une activité malgré une vie trépidante 

Débordée par la vie, vous rêvez de faire une activité pour vous mais tout si oppose : les enfants, la maison, le travail, alors comment faire ?

Je n’ai pas le temps :

La vie de famille nous accapare en plus du boulot et l’intendance de la maison, alors quand aller faire une activité ?

Dure réalité qui n’est pas une vraie excuse si vous avez réellement envie de pratiquer une activité.

On voit bien que vous n’êtes pas à ma place ! me diriez vous.

Et j’ose vous répondre que si.

Puisque le temps vous est compté, alors commencez par éviter les déplacements extérieurs pour pratiquer. Eh oui, c’est tellement plus simple de mettre en place son activité chez soi.

Il suffit de se trouver un à deux créneaux de 30 minutes par semaine: une fois que les enfants sont couchés, le matin avant qu’ils ne soient levés, le week end, à l’heure du déjeuner sur son lieu de travail, bref rien n’est impossible quand on le décide.

 

Je n’ai pas l’espace :

Mon salon est petit ! Ma chambre est encombrée ! Je n’ai pas de jardin !

Essayez de pousser les murs… Pardon, mauvaise plaisanterie !

Sachez que très peu d’espace suffit. Au sol vous aurez besoin d’environ 2 m de long sur 1,50 m de large, ce qui correspond plus ou moins à la taille d’un tapis de sol. En poussant la table de salon ou la table de salle à manger vous pourrez facilement trouver cet espace.

 

Je n’ai pas de matériel :

Si vous pensez qu’il faut être équipé comme dans un gymnase, vous pouvez toujours attendre le Père Noël pour passer commande. Mais en attendant, je vous invite à regarder dans votre caverne d’Ali Baba, n’avez vous pas une couverture pour mettre au sol ? Ok, alors vous avez déjà le tapis !

N’avez vous pas des briques de lait, des paquets de sucre, de farine ? Ok, alors vous avez trouvé des poids en cas de besoin.

Sachez qu’en réalité vous n’avez besoin de rien pour faire de la gym hormis un tapis de sol.

 

Mais alors si j’ai le temps, l’espace et le matériel pourquoi je ne m’y mets pas de suite ?

N’oublions pas le dernier ingrédient qui en fait, devrait se placer en tête de liste : la volonté

Vous connaissez Monsieur « Ya qu’à faut qu’on » ? Moi aussi, mais j’ai définitivement coupé les ponts avec lui suite à un désaccord sur la gestion de mon temps. Je vous convie à faire la même chose et je vous assure que plus rien ne vous empêchera de réaliser vos souhaits.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire