Déménagement Montesson en famille : comment s’y prendre ?

Le déménagement Montesson est un début d’une nouvelle aventure pour toute la famille. C’est également une source de stress autant pour les grandes personnes que pour les enfants. Les différents changements que cela engendre peuvent être difficiles pour les jeunes enfants pour une raison ou une autre. Heureusement, il est possible de prévoir des mesures permettant de préparer les enfants afin de réduire les impacts et le stress relatifs au déménagement. Voici ce qu’il faut savoir.

 

Discuter du déménagement en amont

Les réactions au changement ne sont pas toujours les mêmes pour tout le monde. Les parents doivent s’attendre à tout. C’est pour cela qu’il faut savoir en discuter au préalable. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un déménagement en famille et que les enfants doivent donc le subir et non le choisir. Ainsi, il est plus que nécessaire de prendre le temps de leur expliquer certaines choses comme les raisons qui doivent pousser la famille au déménagement Montesson, les avantages, les changements que cela va engendrer, etc. En même temps, il faut également savoir les écouter. Ils peuvent parler de leurs angoisses, de leurs peurs, de leurs inquiétudes et donner leurs avis. Il faut savoir leur donner des réponses aux différentes questions qui les tourmentent concernant le déménagement.

Les parents doivent se montrer rassurants. L’idéal est de leur donner des bonnes raisons pour accepter les changements. Il faut leur parler des avantages du déménagement. Il est par exemple possible de parler des éléments suivants :

  • une maison plus grande ;
  • des nouveaux amis ;
  • des opportunités diverses ;
    etc.

L’idéal est de commencer à discuter du déménagement le plus tôt possible. Il faut aussi reprendre la discussion à plusieurs reprises afin de leur aider petit à petit.

Impliquer tout le monde dans le projet

Après les dialogues, le déménagement dans la ville de Montesson doit faire l’objet d’un projet familial. Tout le monde doit donc se sentir impliquer. Ainsi, chaque membre de la famille peut donner ses avis et parler de ses intentions. L’idéal est de faire de cet évènement une occasion pour consolider les liens familiaux.

Cela doit commencer par le choix du nouveau logement. C’est une étape qui peut être fait ensemble. Et dans le cas où c’est aux parents de le faire, il faut tenir compte des besoins et des envies de chacun. Il faut aussi impliquer les enfants dans les préparatifs : leur donner des petites tâches à faire en fonction de leur tranche d’âge, etc. C’est justement en responsabilisant tout le monde que chacun se sent important et impliqué dans l’opération de déménagement. Ainsi, il y aura moins de stress à gérer et tout sera fait dans la bonne humeur.

Les préparations administratives

Pour les démarches administratives avant le déménagement à Montesson en famille, il est nécessaire de penser à la scolarité des enfants. Dans l’idéal, il faut prendre le temps de parler aux anciens établissements scolaires des enfants et faire préparer les différentes paperasses indispensables pour le transfert dans leurs nouvelles écoles si le déménagement implique un changement d’écoles.

Il y a généralement des pièces justificatives demandées pour faire le transfert comme le justificatif de domicile, le carnet de vaccination, le livret de famille, etc.

Comment préparer un bébé pour un déménagement ?

Contrairement aux idées reçues, même les enfants qui ont moins de 2 ans peuvent aussi être impactés par le déménagement à Montesson. Il s’agit d’un évènement qui touche et stresse non seulement les adultes, les adolescents et les enfants mais aussi les bébés.

Outre les ressentis et les gestes des grandes personnes que les petits peuvent aussi sentir, ils peuvent avoir des attachements particuliers pour l’ancienne maison. Ils peuvent avoir eu de l’affection pour un coin, apprécier une vue, s’imprégner d’une odeur familière dans l’ancienne habitation, etc. L’idéal est alors de garder certaines choses comme la literie, les draps, les couvertures, etc., pour les rassurer.

Une fois dans la nouvelle maison, il faut aussi maintenir les routines du bébé. Cela leur apporte plus d’assurance. S’il est nécessaire de faire garder le bébé pendant le déménagement, il faut se confier à une personne qu’il connait bien ou avec qui il a l’habitude de rester. Cela permet d’éviter de le stresser davantage.

Que faire pendant le jour du déménagement ?

Quand le jour J arrive, il faut que tout soit prêt. Il est possible de faire garder les enfants par une nounou ou un baby-sitter. Il est aussi possible de les impliquer jusqu’à la fin du déménagement et de les faire participer au démontage des mobiliers, chargement des bagages, etc.

Dans un sac, il faut mettre toutes les paperasses importantes de la famille : les cartes d’identité, les cartes bancaires, le livret de famille, les dossiers scolaires, les assurances, les permis de conduire, etc. Les objets de valeur doivent aussi se trouver dans un contenant spécifique pour les identifier facilement.

En outre, il faut prévoir à manger et à boire pour tout le monde. Cela permet d’éviter encore moins de stress. Il faut aussi penser au moyen de déplacement.

Que faire une fois à la nouvelle adresse ?

Après le déménagement, la famille doit se retrouver ensemble pour tout réorganiser et tout remettre petit à petit en place. L’idéal est de commencer par les chambres des enfants. Ils doivent se sentir à nouveau chez eux. Après, il est possible de s’attaquer aux espaces utilisés en commun comme la salle de séjour ou le salon. Et enfin, les parents pourront s’occuper de leur chambre.

Les parents doivent aussi participer à l’intégration de leurs enfants dans leur nouvel environnement. Ils doivent les aider à trouver des clubs, à se faire de nouveaux amis, à trouver des nouveaux divertissements, etc.

Il faut prendre le déménagement comme un nouveau départ et donc tout réapprendre à nouveau. Les enfants ont besoin de temps pour se réadapter à cette nouvelle aventure et nouvelle vie. Il faut donc éviter de trop les bousculer car chacun a ses propres rythmes selon ses caractères et sa manière d’être.

Related Posts