Comment méditer ?

Comment méditer ?

La méditation devient de plus en plus «populaire» dans le sens ou elle n’est plus réservée à une élite spirituelle mais bien proposée au commun des mortelles. Encore faut il trouver la méthode qui nous plaise car les techniques de méditation sont très diverses.

Elles peuvent cependant être classées selon leur foyer d’attention 0 : une zone corporelle spécifique ou le déplacement d’une zone à une autre, une perception précise, le vide de tout concept, un objet spécifique pré-sélectionné profane ou religieux, un mantra, la respiration, un son, une incantation, une visualisation, un exercice mental.

Comment méditer

Les pratiques méditatives peuvent être ou non rattachées à des religions. La méditation est aussi désignée par d’autres appellations : relaxation, concentration, état modifié de conscience, suspension des processus de la pensée rationnelle et logique, maintien de l’observation de soi. Ok, mais comment méditer alors?

Comment méditer : savoir ce qui est mieux pour vous

Sachez qu’il n’y a pas une bonne technique ou une mauvaise mais il y a des techniques que je vous conseille d’essayer pour constater ce qui vous convient le mieux.

C’est comme le sport ou tout autre chose de la vie que nous décidons de mettre en place. Nous faisons le choix par rapport à notre besoin du moment, à notre état d’esprit du moment, à ce que nous estimons être le mieux pour nous en cet instant.

Je ne vous fais pas une réponse de «Normand» (attention! Je n’ai aucune rancœur contre les Normands ayant moi-même un peu de sang normand dans les veines!) mais je vous conseille simplement d’être à l’écoute de vous-même pour respecter vos besoins plutôt que d’essayer de coller à une méthode dite à la mode !

J’ai moi-même tenté différentes techniques avant de trouver celle qui me convient.

Le but est de trouver du plaisir dans ce que vous faites pour vous épanouir.

Heureusement vous n’aurez pas besoin d’un mois de pratique pour savoir si la méthode choisie est la bonne pour vous. Pour cela soyez juste à l’écoute de votre ressenti avant, pendant et après la séance.

Si à aucun moment vous ne ressentez du plaisir il faut changer de crèmerie!

A quelle fréquence pratiquer la méditation?

La méditation est une activité qui se pratique partout et je dirais presque n’importe quand.

Vous n’êtes pas obligé d’être assis en lotus avec le regard fixe sur une bougie ou à réciter des mantras.

Arrêtons les clichés…

Ce qui offre donc, la possibilité de méditer dès que vous le souhaitez. Bien sûr, méditer un peu chaque jour ne fait que renforcer notre bien-être et notre sérénité.

L’idéal est de dégager un temps pour pratiquer de façon journalière. Sa durée va dépendre de votre disponibilité, mais essayez d’y consacrer au moins 15 à 20 minutes chaque jour.

Par exemple, vous pouvez faire votre séance le matin en vous levant plus tôt. Non non, ce n’est pas fou!

Lorsque vous constaterez le bien-être apporté pour la journée, cela ne vous coûtera pas de réduire votre temps de sommeil de 15 minutes.

Rien de tel pour commencer une bonne journée avec un bon état d’esprit et de partir travailler avec le sourire. Si si, c’est possible!

Je ne vous recommande pas de pratiquer le soir car la fatigue arrivant vous aurez vite fait de partir dans les bras de Morphée!

Le plus important est de méditer régulièrement pour en tirer les avantages, que ce soit 4 fois trente minutes dans la semaine ou 7 fois 20 minutes, cette séance doit être faite dans le plaisir.

En ce qui me concerne, j’ai été initiée au travers de stages, puis je me suis prise en main pour une pratique régulière quasi journalière à différents moments de la journée car c’est ce qui colle le mieux à mon rythme de vie.

Comment méditer?

Pour vous initier, je vous propose quelques exercices que vous pouvez faire facilement sans oublier de couper votre téléphone!

La respiration : Installez-vous assis, dos droit, ou allongé, laissez les yeux se fermer.

Relâchez vos bras et vos mains. Prenez conscience de votre respiration. Sans aucun jugement, vous écoutez votre souffle tel qu’il se fait.

Que votre respiration soit lente ou rapide, courte ou ample, abdominale ou thoracique, vous laissez faire, ne changez rien.

Soyez simplement spectateur de votre souffle. Si des idées vous traversent l’esprit, prenez-en conscience et laissez-les partir telles qu’elles vous sont parvenues puis, reconnectez vous à l’écoute de votre respiration.

A l’issue de cet exercice vous pourrez constater vos sensations, les bienfaits de ce moment de méditation.

Les sens : Nos 5 sens ( la vue, l’odorat, l’ouïe, le goût, le toucher) sont des outils formidables pour se détendre. Par exemple, choisissons de travailler avec le goût. Je vous invite à prendre un carré de chocolat ou un autre aliment. Prenez ce carré de chocolat dans votre main.

Vous pouvez commencer par l’odorat en approchant le chocolat de votre nez pour le respirer pleinement. Observez ce qui se passe en vous, vos sensations.

Puis, vous allez simplement porter le chocolat à votre bouche sans le croquer, afin d’accueillir la toute première sensation.

Ensuite vous pouvez commencer à le croquer, le sucer tout en étant à l’écoute des nouvelles sensations comme la température, la texture, sa forme, etc… ne cherchez pas à créer de sensations mais laissez les venir à vous.

Lorsque vous l’avez terminé, observez les sensations laissées en bouche.

Les sensations du corps : Installez vous complètement allongé sur un tapis. Vous allez observer, avec vos sensations, chaque partie de votre corps sans jamais porter de jugement ou chercher à expliquer quoi que ce soit.

Commencez par observer votre pied droit, la jambe, la cuisse. Puis le pied gauche, la jambe, la cuisse.

Vous laissez votre regard intérieur ressentir, vous êtes dans l’accueil. Puis vous ressentez votre main droite, le bras, l’épaule. Idem à gauche.

Puis placez votre attention dans votre bassin, l’abdomen, le thorax, la tête. Prenez le temps nécessaire pour être à l’écoute de vous même.

Comment méditer? La clé est de vraiment le faire avec beaucoup de bienveillance pour soi. La tolérance est de rigueur car il n’y a pas de mauvaise séance mais des séances différentes chaque jour.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire