Adieu morosité hivernale, bonjour bien-être

Morosité hivernale

Adieu morosité hivernale, bonjour bien-être

Morosité hivernale7h00 du matin, oh bonheur… le doux bruit de ce maudit réveil ! De plus, l’hiver arrivé… Par pitié, laissez moi hiberner au chaud sous ma couette.

Chacun a le pouvoir de transformer la morosité hivernale en une période bienheureuse juste en modifiant quelques détails,

Comment accéder au bien être ?

Pour commencer cette démarche, la priorité est de prendre la décision fermement et définitivement en se posant les questions suivantes :

  • Est-ce que je le veux ?
  • Est-ce que je le peux ?

Si et seulement si, vous avez répondu oui à ces deux questions vous pouvez passer à l’étape suivante pour confirmer cet engagement en définissant une date de programmation.

A partir de quand je mets en place ce programme ?

Vous prenez un rendez-vous hebdomadaire avec vous même, en définissant une date et un horaire.

C’est un vrai engagement avec vous même qu’il va falloir honorer et pour cela vous aurez besoin de 30 minutes maximum, au passage je vous rappelle qu’une semaine comporte 10080 minutes (lol) alors idéalement vous pourriez programmer deux rendez-vous hebdomadaires.

Par quel moyen ?

Définissez comment vous décidez d’aller vers le bien-être, de chez vous :

  • gym : renforcement musculaire, mouvement articulaire. Garder un corps tonique donne un esprit plus tonique
  • étirements : une séance d’étirement régulière permet au corps de rester plus mobile
  • relaxation : quoi de plus agréable que de s’octroyer une pause détente dans la journée en se laissant guider par une voix douce et agréable. Si vous voulez tester la relaxation audio, cliquez-ici pour écouter gratuitement l’extrait « la détente du corps »

Soyez simple en définissant des choses à votre mesure, ainsi le bien être deviendra un art de vivre.

Vous pouvez me faire part de votre expérience avant et après et me faire part des difficultés que vous rencontrez à programmer votre bien-être.

décision + programmation + application = BIEN ETRE

«  rien ne sert de courir, il faut partir à point »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire