Comment en finir avec le grignotage ?

Comment en finir avec le grignotage ?

Que celle qui n’a jamais craqué pour une petite douceur sucrée ou salée entre les repas se fasse connaître afin de lui remettre la médaille de la fille la plus sérieuse de toutes celles que je connais!

Comment en finir avec le grignotage

Le grignotage est souvent synonyme de plaisir donc d’aliment riche en sucre ou en graisse. Certaines personnes n’ont pas toujours la possibilité de respecter des horaires réguliers pour la prise de repas; si bien que l’appel du ventre fait qu’elle ne peuvent résister longtemps à la tentation de grignoter.

Plutôt que de dévorer tout et n’importe quoi, je vous propose de prévoir cet éventuel besoin en préparant son contenu. Le fait d’anticiper vous permettra de limiter les dégâts.

Comment faire pour combler ce besoin ?

La toute première chose est de manger équilibré à chaque repas, sans jamais sauter de repas. Pour cela je vous invite à lire mon article sur la nutrition du 26 mai 2015 dont voici le lien Article nutrition.

Sauter un repas nous incite à manger beaucoup plus au suivant pour compenser et nous amène facilement vers la prise de poids. Le petit déjeuner peut être conséquent car il sera éliminé sur la journée, je vous conseille donc de vous lever un peu plus tôt pour le préparer.

Même si cela est difficile, vous en oublierez vite les désagréments grâce aux bienfaits ressentis dans la matinée. Le déjeuner doit permettre de ne pas avoir fin l’après-midi, il sera donc composé d’au moins une viande ou d’un poisson et d’un féculent avec des légumes, sans oublier un petit dessert ou une entrée.

Pourquoi ne pas le préparer un repas équilibré la veille pour l’amener au travail? Ou peut être avez vous la chance d’avoir un self au travail? Alors il ne reste plus qu’à composer vous même votre repas équilibré.

Quant au repas du soir, il doit être le repas le moins lourd de la journée car il est suivi de la nuit. Et que fait on la nuit? Au vu de la faible dépense énergétique nocturne, même si vous êtes très amoureux, nous avons plutôt tendance à stocker les aliments gras et sucrés. Ne jamais hésiter à laisser un peu de nourriture dans un plat, c’est révolu le temps de « tu ne sortiras pas de table tant que tu n’auras pas terminé ton assiette!».

Il suffit de couvrir les aliments et de les placer au frais pour le lendemain.
Les repas doivent être pris à heures régulières afin que l’organisme ait une vitesse de croisière dans son mode de fonctionnement. Les gènes du foie et l’estomac fonctionnent mieux en mangeant à heures régulières et cela laisse le temps à l’organisme de procéder à la transformation des aliments en énergie. Il n’est pas bon pour l’organisme de manger toute la journée car c’est demander au système digestif de fonctionner non stop.

L’idéal est de manger des fruits secs comme l’amande, si vous n’êtes pas allergiques aux fruits à coque!
Avoir toujours sur soi un petit sachets d’amandes sèches ou grillées à sec sans sel, permet de bien gérer ses crises. Ceci bien sûr, à condition de ne pas trop en manger. La bonne portion par prise est d’environ 15 amandes. Pour les personnes qui ont l’habitude de grignoter en matinée et dans l’après-midi, vous ferez donc un goûter de 15 amandes le matin et l’après midi, soit un apport journalier maximum de 30 g.
N’oubliez pas que le but est d’améliorer la qualité de ses repas afin de ne plus ressentir le besoin de picorer hors des repas. Le grignotage ne doit pas être un acte routinier mais un besoin ponctuel. Les amandes ont de nombreuses propriétés:
Riches en vitamines E qui est un antioxydant pour lutter contre les radicaux libres.
Apportent du magnésium, du potassium, du calcium pour les os et les dents, du zinc.
Permettent de diminuer l’absorption du cholestérol dans l’intestin, contiennent des acides gras mono-insaturés qui diminuent les risques de maladies cardiovasculaires.
Contiennent des fibres, donc facilitent le transit et amène une sensation de satiété.
Contiennent des protéines végétales certes pas aussi complètes que les protéines animales mais de bonne qualité.

Dans 15 g d’amandes sèches, on trouve 1,5 g de fibres et 3 g de protéines qui sont des coupes faims pour une valeur calorique de 90. C’est donc un bon compromis pour grignoter sainement.
De nombreuses études ont été faites sur les amandes afin de constater leurs nombreuses propriétés bienfaisantes sur l’organisme. Elles sont testées dans des régimes de perte de poids, en quantités raisonnable et les résultats sont plutôt favorables. Si vous ne ressentez pas le besoin de prendre de collation, je vous invite à ajouter des amandes dans vos plats afin d’avoir un apport de bénéficier de leurs avantages sur l’organisme.

Une bonne alimentation est la base de notre santé. Heureusement, en France nous avons la chance d’avoir de bonnes habitudes alimentaires, c’est même culturel! Et oui!

Nos trois repas par jour pris, non seulement à table mais en plus, à heures régulières, font que notre modèle alimentaire est pour beaucoup dans notre moins forte progression de surpoids que dans de nombreux pays.

D’ailleurs le modèle de la France à l’honneur d’être classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2010. Ah! La France! Qu’il y fait bon vivre!

Aucun commentaire

Laisser un commentaire